TRAVEL TALK

Rencontre avec Laura et Tim, les fondateurs du blog TAKATOUKITER.
Laura (27 ans) et Timothé (31 ans), en couple depuis 6 ans et vivant anciennement à Paris.
Après 5 années passées dans différents arrondissements, de bons boulots (dans l’évènementiel sportif pour Laura et dans les assurances pour Tim), des revenus corrects et alors même que nous commencions à visiter des apparts pour un éventuel achat, nous avons eu envie d’autre chose, de changement…
Originaire du sud de la France, j’ai (Laura) toujours été transparente sur le fait que je ne pourrais pas faire toute ma vie à Paris (overdose de grisaille, de transports en commun et de petits espaces) et Tim ressentait une petite frustration par rapport au Voyage car il n’a pas eu la chance de vivre une expérience à l’étranger pendant ses études.
Du coup, une opportunité en entrainant une autre, on a finalement décidé de TOUKITER et de nous envoler pour 9 mois de périple à travers le monde !
Seule contrepartie exigée, pas de retour à Paris ensuite mais plutôt une installation dans le sud.

DSC04637
• Qu’est ce qui vous a donné l’envie de faire le tour du monde ?
Au départ, on le disait en rigolant quand on parlait des grandes étapes de notre vie… Juste avant de fonder une famille, il y avait souvent cette histoire de Tour du Monde qui ressortait. Puis, une opportunité en entrainant une autre, un petit ras le bol de la capitale pour Laura (originaire du sud de la France), une frustration de ne pas avoir voyagé pendant ses études pour Tim et hop, la décision était prise !

• Comment vous êtes vous organisés pour le planifier ? (temps, argent, matériel…)
On ne dirait pas comme ça mais se préparer pour le grand voyage, c’est du boulot !
Financièrement déjà, cela nécessite des restrictions avant le départ… Nous avions la chance d’avoir un peu d’économies grâce à nos jobs respectifs et nous avons clairement modifié nos habitudes de consommation les quelques mois ayant précédé le départ… Plus (ou quasi plus) de shopping, moins de restos et à la fin même plus d’appart’ !
Parallèlement à cela, il y avait toute la préparation du matériel, ce n’est pas évident de jauger, de savoir ce qui est indispensable et ce qui l’est moins… le seul impératif que nous nous étions fixé était de partir avec des sacs de moins de 12kg chacun (hors matériel photo).

On a essayé de se documenter au maximum sur les blogs de tourdumondistes qui ont tous un article dédié à la confection du sac… ce qui était sûr, c’est qu’on allait devoir mettre de côté nos looks « classiques » de parisiens et qu’on ressemblerait plus à des backpackers… enfin quelque chose au milieu de tout ça !

La partie vaccins aussi, on a tendance à l’oublier ; pour notre part, on s’en est soucié deux semaines avant le départ, ce qui était un peu short avec les rappels… Puis, du point de vue du budget aussi, ça fait partie des grosses dépenses d’avant-départ ; tout comme la trousse à pharmacie et l’assurance voyage notamment.

Enfin, nous avions envie de partager notre expérience et donc de créer un blog pour raconter nos pérégrinations ; ce qui demande aussi pas mal de temps en amont (puis énormément pendant le voyage) ; idem pour les réseaux sociaux, aujourd’hui on comprend qu’il s’agisse d’un vrai métier !

• Comment s’est déroulé le choix des destinations ?
Bizarrement, assez simplement.
Nous avions tous les deux envie de découvrir l’Amérique du Sud ; Laura avait eu la chance d’y partir pour le boulot il y a quelques années mais était très frustrée de ne pas avoir visité. Puis, il y avait des envies de bout du monde et donc de Nouvelle Zélande et tant qu’à être dans le coin, un petit saut de puce en Nouvelle Calédonie, puis à Sydney. Enfin, il y avait l’Asie ; Tim y avait déjà mis les pieds en 2013 pour rendre visite à des amis installés en Chine et Laura avait très envie de découvrir ce continent !

Une fois la liste des pays établie, obligation de faire un petit arbitrage budgétaire… Pour la petite anecdote, nous avons dépensé autant en 1 mois de Nouvelle Zélande qu’en 3 mois d’Amérique du sud (Mexique, Colombie, Pérou, Bolivie) ; on place volontairement le Chili et l’Argentine à part, le coût de la vie sur place y étant un petit peu au-dessus que dans les autres pays d’Amérique du Sud (mais reste bien en-dessous de la Nouvelle Zélande).
Restait plus qu’à choisir le sens en fonction de la météo souhaitée ; pour notre part, nous avons opté pour 1 an d’été… Nous sommes partis en Octobre et avons donc commencé par l’Amérique du sud avant de profiter de la fin de l’été en Nouvelle Zélande et des fortes températures en Asie par la suite ; nous rentrons en juillet… pour l’été en France !

• Aviez-vous des objectifs / rêves que vous souhaitiez réaliser avant de partir et que vous avez pu accomplir (ex saut en parachute, ect)
Quand tu mets les pieds en Nouvelle Zélande qui est LE pays des sports extrêmes, tu es presque obligé de faire un saut (en parachute ou à l’élastique, peu importe). Laura l’avait déjà fait en Nouvelle Zélande 7 ans auparavant ; elle a donc passé son tour pour cette fois. Quant à Tim, he did it!

Nous avions aussi très envie de nous initier à la plongée ! En cadeau de départ, les collègues de Laura lui ont d’ailleurs offert son 1er niveau que nous avons passé ensemble au Mexique. La découverte de ce monde parallèle était tout simplement magique, on a renouvelé l’expérience quelques mois plus tard aux Philippines et c’est vraiment une des révélations de notre voyage !

Après, le simple fait d’oser tout quitter et partir tous les deux à la découverte de nouveaux continents, pays, cultures, était déjà un joli rêve pour nous et à quelques dizaines de jours du retour, on peut dire qu’on est très fiers d’avoir sauté le pas ! Nous avons pas mal de connaissances, d’amis, de membres de notre famille ou bien même des gens que nous avons rencontrés au cours de notre voyage qui nous disent « Whaou, le rêve ! J’aimerais tellement faire ça… » et à qui nous avons envie de répondre : TAKATOUKITER 😉
Car c’est vrai, nous vivons un rêve éveillé depuis 217 jours au moment où nous écrivons ces lignes et nous souhaitons vraiment à tout le monde d’avoir la chance de vivre une fois dans sa vie, ce sentiment unique de liberté totale ; et si vous avez en plus, la chance de le partager avec quelqu’un qui vous est cher, c’est vraiment que du bonheur !

• Quels outils, organismes vous ont aidé dans votre démarche ?
De nos jours, avec Internet on a la chance d’avoir une multitude d’outils pour nous aider. En ce qui nous concerne, on a apprécié lire et avoir les retours de personnes ayant déjà vécu une expérience autour du monde. Nous avons suivi différents blogs pour nous préparer, pour avoir une idée de rétroplanning, de to-do list… Certains ont même développé des outils Excel permettant de calculer très rapidement les budgets, indices météo en fonction des pays/villes traversés. Les blogs, sont selon nous une vraie mine d’or ! C’est une chance de pouvoir se baser sur les expériences de « vraies personnes », de pouvoir lire ce qui a fonctionné ou au contraire, ce qui a été compliqué à gérer.

À notre tour, nous avons d’ailleurs consacré un article sur les préparatifs.
– https://www.rome2rio.com/fr/ : permet d’obtenir les différents itinéraires possibles entre une Ville A et une ville B en consultant l’ensemble des moyens de transports disponibles.

– https://www.blogueur.voyage : une plateforme qui regroupe des articles de différents blogueurs voyage. On vient de s’y inscrire pour y ajouter nos articles ! Cela permet de cibler une destination et de voir si un ou plusieurs articles existent à ce sujet.

– http://fr.ctrip.com : THE site si tu voyages en Chine ! Traduit en français, il permet de faire des résas de transports et/ou hôtels directement en ligne.

• Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait se lancer dans cette belle aventure ?
Si vous avez le goût du voyage et de l’aventure, il faut vraiment foncer ! Le plus difficile est de prendre la décision ; alors, on ne va pas se mentir hein, oui c’est flippant de lâcher son taff, son appart’, son confort, ses habitudes, d’être loin des siens (qui est sans doute le plus difficile) mais ça n’est vraiment que du bonheur ! Quand on regarde en arrière et qu’on repense à tout ce que nous avons eu la chance de vivre et découvrir ces-derniers mois, il n’y a absolument aucune chance que l’on regrette cette décision un jour… y compris au retour.

On ne voit vraiment pas derrière quel argument se cacher car même l’argent n’en est pas un qui justifierait de se priver de cette aventure ; il y a différentes façons de voyager et nous avons rencontré beaucoup de personnes qui parvenaient, grâce à des petits boulots sur place, à voyager pendant des mois voire des années.

DSC02535DSC05317DSC04841DSC06168IMG_0718IMG_4062DSC00520DSC00034DSC01158IMG_2485IMG_8771

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 ] SabriBeny – All Rights Reserved.