The Noise

Cette petite voix je ne la fais pas taire, je l’écoute. J’écoute ce qu’elle a à me dire, à m’apprendre.
Elle se manifeste souvent lorsque je vais dormir, lorsque je me pose, enfin.
Lorsque ça arrive, j’écris. J’écris pour vider ma tête de ces pensées qui l’envahissent.
J’ai appris que je pouvais la contrôler et la rendre moins présente ou du moins, moins bruyante.
Et pour ça, il faut prendre le temps de se détendre.
Méditer, se faire masser, permet à l’esprit de se calmer et de ne plus penser.

Cette voix c’est vous, c’est vous qui vous énumérez toutes ces choses à faire.
Ne prenez pas l’habitude de vous faire la liste des tâches du lendemain avant de dormir.
Faites vous des to do. Plus vous libérez ce qu’il y a dans votre tête moins cette voix sera bruyante.
Dans votre tête elle tourne en rond sans voir la sortie. Vos idées pourrissent là-dedans. Il faut les faire sortir. Vos peurs vous rongent, mais si vous en prenez conscience en les sortant de votre tête, elles deviendront peut-être des challenges.
Le moment du coucher est mal vécu par beaucoup de personnes. Il est indispensable comme les enfants de se préparer au sommeil. D’arrêter toutes activitées sur écran (ordi, tablette et téléphone), qui empêchent de dormir. Baisser les lumières, mettez des vêtements confortables, buvez une boisson chaude si vous le souhaitez, ou allumez une bougie. Lisez un livre ou comptez les moutons. Préparez vous à dormir, on lit bien une histoire aux enfants, trouvez l’histoire que vous avez envie de vivre avant de dormir.

Et si les pensées surgissent,
Concentrez-vous sur votre respiration, comptez-la. Si vous vous concentrez vraiment, vous dormirez comme un bébé sans même vous en apercevoir. La clé est de ne pas forcer les choses, laissez-les aller.

 

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 ] SabriBeny – All Rights Reserved.